Polynucléaires neutrophiles : zoom sur ces leucocytes

par Dezat Bien-être
0 commentaire 211 vues
Augmentation des neutrophiles : qu’est-ce que cela implique pour votre santé ?

Les polynucléaires neutrophiles sont des globules blancs qui aident l’organisme à combattre les agents pathogènes. Ils interviennent également dans le processus de cicatrisation des blessures. Ces leucocytes sont sans danger pour la santé. Cependant, quand ils sont présents en grand nombre ou que leur quantité diminue anormalement, cela peut présenter un risque pour votre santé. Que faut-il savoir sur les polynucléaires neutrophiles ? On vous dit tout ici.

Que signifie un taux élevé de polynucléaires neutrophiles ?

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent pousser un médecin à vous demander un dosage de neutrophiles. Si après analyse de votre numération sanguine, il ressort de cet examen que le nombre de neutrophiles est anormalement élevé, alors, vous avez une polynucléose ou une neutrophilie.

En principe, dans la numération sanguine, le nombre de neutrophiles représente entre 50 et 70 % de l’ensemble des globules blancs. Ainsi, dans un dosage sanguin normal, on doit retrouver entre 1 500 et 7 000 neutrophiles par centimètres cubes. Il y a une anomalie quand le nombre de ces leucocytes dépasse 8 000/cm³.

Toutefois, la hausse du nombre de neutrophiles n’est pas si alarmante que ça. En réalité, c’est une réaction normale du système immunitaire face à la présence d’un agent pathogène ou d’un corps étranger. Par conséquent, la polynucléose peut être le résultat :

  • d’une infection causée par une bactérie, un champignon, un virus ou un parasite ;
  • d’une maladie inflammatoire ;
  • d’un stress physiologique ;
  • d’une nécrose, etc.

Une femme au dernier trimestre de sa grossesse peut aussi souffrir de ce problème de santé. Un patient traité avec des glucocorticoïdes peut aussi voir le nombre de globules blancs augmenté de manière importante dans son sang.

Quelle est l’interprétation d’une baisse de la quantité de neutrophiles dans le sang ?

Quelle est l’interprétation d’une baisse de la quantité de neutrophiles dans le sang ?

Quand la quantité de neutrophiles baisse dans le sang, on parle de neutropénie. Il existe deux formes de neutropénies. La neutropénie aiguë correspond à la diminution de neutrophiles de manière brusque sur quelques jours. En revanche, la neutropénie chronique dure de nombreux mois.

Une baisse de la quantité de neutrophiles peut être le signe :

  • d’une carence en acide folique ;
  • d’un cancer ;
  • d’une infection sévère ;
  • d’une atteinte de la moelle osseuse ;
  • des effets secondaires d’une chimiothérapie ;
  • d’une maladie auto-immune ;
  • de la prise de certains médicaments, etc.

Une neutropénie sévère expose le patient à un important risque d’infection. Les microorganismes naturellement présents dans l’organisme deviennent un danger pour lui. Par exemple, quand la quantité de neutrophiles baisse de manière importante dans le sang (en dessous de 500/cm³), la flore intestinale peut engendrer une infection.

Pour être en bonne santé, il est important de faire de l’exercice physique régulièrement. Faire de la marche est grandement suffisant pour maintenir votre bien-être. D’ailleurs, faire quelques pas par jour peut vous aider à maigrir. La marche peut aussi vous aider à soulager les douleurs dues à une sciatique de la jambe.

Comment retrouver des taux normaux de neutrophiles dans le sang ?

Comment retrouver des taux normaux de neutrophiles dans le sang ?

Le traitement d’une neutropénie ou d’une neutrophilie est basé sur celui de la cause sous-jacente. Ainsi, dans le cas d’une polynucléose, il faut traiter l’infection à la base de l’augmentation des neutrophiles. En fonction de la nature de l’infection, le traitement peut se faire par la prise d’antibiotiques, d’antifongiques ou d’un antiinflammatoire.

Le traitement de la neutropénie se base sur la prise d’antibiotiques et de médicaments stimulants la production des neutrophiles. De même, le médecin peut préconiser l’arrêt du médicament provoquant la neutropénie, le cas échéant.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi lire ceci

Laissez un commentaire